Deux ans que je n'ai pas écrit sur ce blog. Pourtant, l'envie ne m'a pas manqué au fil des mois de consigner les petits évènements de la vie et les progrès de mes bouloux.

Alors voilà : de retour de 3 semaines de vacances, une en Bretagne sous des ciels voilés mais sereins, des marches à n'en plus finir, jusqu'à mi-cuisses, dans une eau dont je ne sentais plus la fraîcheur. L'école du cirque de Santec découverte par hasard et qui a enchanté Augustin -petit château rayé battu au vent dont je me suis approchée, toutes lunettes ôtées (avant, c'était l'inverse) pour déchiffrer l'accueil. Notre Nini, depuis 7 ans à la campagne, chatte rayée et svelte pour ses 16 ans,  toujours sauvage et mal aimable et qui venait se frotter contre ma joue le soir.

La découverte de la Dordogne, la liberté pour les enfants, les grottes de cromagnon, la promenade en canoë sur la Vézère, le foie gras, les saucisses à l'orange, au roquefort et au monbazillac, la piscine et les amis de Caen, le Pessac Leognan et le calme presqu'absolu. Le retour sur les départementales, on a frôle Limoges que l'on connaît mal et la Touraine que l'on connaît mieux.

La rentrée qui approche, ici comme ailleurs, comme chez vous ?  J'aurai deux primaires pour la première fois et pourtant je ne suis pas encore entrée en politique.