Cette année, nous avons eu droit, à la maternelle des enfants,  à un spectacle de fin d'année.

La maîtresse d'Augustin avait choisi de travailler pendant un semestre sur le thème de l'Afrique.

Les enfants ont appris le nom des animaux vivants sur le continent et la vie des habitants via l'écriture, des comptines et des dessins, ainsi que des photos. Il sont allés au musée du quai Branly, où une conteuse, à travers la parole d'un oiseau, les a emmenés à la découverte du monde. Sans oublier de leur montrer quelques objets africains, notamment des poupées.

Le cadeau de la fête des mères a été un très portable collier avec masque africain en plastique fou monté sur un fil, agrémenté de quelques perles.

Il était donc logique que la maîtresse continue sur cette belle lancée. 

Voici les garçons tout fiers,  déguisés en guerriers Masaï, et les filles en porteuses d'eau :

AUGUSTIN 2

ENFANTS 1

 

Ils ont chanté "Olélé moliba makasi", extrait des Comptines et berceuses du baobab. Les enfants écoutent ce disque depuis leur naissance, Augustin était donc content de l'entendre à l'école.

En petite section, il a été question de petits lapins qui se réveillent, mangent du thym et sortent de leurs terriers. C'était vraiment très mignon. Gaspard ne voulait pas y aller, mais une fois sur scène, il a très bien joué son rôle.

GASPARD 1

GASPARD 4

La queue du lapin n'a pas durée longtemps (Augustin l'a arrachée à son frère par solidarité, une fois le spectacle fini..) Mais j'ai évidemment été fière de mes boulous.

Pour la petite histoire, j'avais ce jour-là une angine de malade qui m'a conduite à l'hôpital le lendemain. Je ne pouvais pas avaler ma salive depuis une semaine. Les antibiotiques étant sans effet, j'ai eu un nouveau traitement et une perfusion qui m'a bien soulagée. Moralité : méfiez-vous de l'angine qui dort au fond de votre gorge...